Les étapes de la fabrication du garde-corps

Publié par Garde Pro Communication le

Les étapes de la fabrication du garde-corps 

L’une des étapes la plus importante pour la fabrication d’une rambarde est celle de l’étude du projet. De nombreux site spécialisés dans la conception de garde-corps peuvent vous proposer une étude complète de votre demande. Les ingénieurs du bureau d’étude de Gardepro, vous la propose gratuitement. Elle permettra de définir :

- les entraxes de la rambarde

La distance maximale entre les poteaux ne doit pas dépasser les 1500 mm. En effet afin de respecter l’élasticité de l’acier et la charge à appliquer, cette contrainte doit être respecté pour assurer votre sécurité et profiter de votre balcon, escalier ou terrasse.

Rambarde terrasse

- les dimensions des platines

Le client peut choisir entre plusieurs sortes de fixation au sol.

  • A l’anglaise (latérale) : souvent choisie pour les garde-corps escalier car elle permet de garder l’espace initiale de passage.
  • A la française : Facile à poser pour les terrasses et balcon, elle n’exige pas la pose par échafaudage.
  • Scellement béton : Facile à poser et n’endommage pas l’étanchéité de la dalle.

Platine balustrade

- La longueur totale des balustrades.

Il faut toujours prévoir une longueur totale inférieur d’environ 50 mm de la longueur du balcon, terrasse, fenêtre ou escalier.

 Cette marge permet un perçage sans endommager les bords de la dalle et une souplesse lors de la pose.

Rambarde escalier

- La hauteur des main courantes 

La main courante doit avoir une hauteur minimale de 1000 mm par rapport au sol.

Cette hauteur peut être moindre si pose sur muret par exemple.

Dans l’exemple ci-dessous, le client a choisi un scellement béton avec un dépassement de 100 mm pour la partie qui sera intégrée au béton. Dans ce cas  la hauteur totale du garde-corps est de 1100 mm.

Main courante escalier

- Les distances entre barreaux

Le norme NFP 01-012 impose un intervalle qui ne dépasse pas les 110 mm pour les barreaux verticaux. Toutes nos barrières sont conformes aux normes, que ce soit pour votre terrasse, balcon ou fenêtre, nos ingénieurs veillent sur votre sécurité.

 Balustrade et barrière terrasse

- Le débit pour la découpe de l'acier (pour la fabrication).

Débit garde-corps

L’étude de projet permettra ainsi de bien définir les mesures de votre garde-corps et prendra en compte les particularités et contraintes de l’espace à aménager.

Une fois l’étude validée par le client et la commande du modèle effectuée, l’atelier réceptionne votre demande et son étude. 

La fabrication se fait en 8 étapes 

1) La découpe 

Après la commande, le bureau d’étude réalise une fiche de débit pour l’atelier. 

Voir l’exemple ci-dessus. 

Dans cette fiche de débit, on voit bien 4 sortes d’acier.

Chaque acier doit être découpé à une dimension bien précise. 

  • Acier plat de 40 x 8 mm découpé en 7 dimensions différentes.
  • 40 de 1090 mm
  • 2 de 992,5 mm
  • 7 de 1432.3 mm
  • 14 de 1405 mm
  • 8 de 1478,5 mm
  • 2 de 1113 mm
  • 1 de 378 mm 
  • Main courante moulurée de 40 x 10 x 19.5 mm en 7 dimensions différentes
  • 1 de 2109 mm
  • 2 de 5115 mm
  • 2 de 4992,5 mm
  • 1 de 4972,5 mm
  • 2 de 6020 mm
  • 1 de 2390 mm
  • 1 de 494 mm
  • Barreaux 14 x 6 mm découpé en 364 morceaux de dimension de 1000 mm
  • 2 Boules de départ estampées en acier modèle standard 

Une fois la fiche de débit respectée et l’acier découpé, nous déposons la marchandise dans des bacs organisés par commande et par acier. 

2) Le gabarit 

Un gabarit est fabriqué en fonction des plans transmis par le bureau d’étude. 

Le gabarit permet de définir toutes les dimensions, ainsi le soudeur n’aura qu’à poser les barres en acier pour les souder sans reprendre le mètre à chaque fois. 

C’est un élément très important, toute erreur sur le gabarit, implique forcément une fabrication non conforme. 

3) La soudure

Le soudage est une technique qui permet de faire fondre l’acier et ainsi lier les éléments entre eux grâce à l’exécution d’un cordon fondu.

Le soudage reste la meilleure technique de conception métallique, durable et insensible aux agressions extérieures, il permet aussi d’apporter une étanchéité à la pièce soudée. 

Nos soudeurs sont outillés de poste de soudure semi-automatique performants, combiné à l’Argon (un gaz utilisé pour la soudure de pureté 99,998%). 

Ils procèdent à la soudure et lier les barreaux aux lisses et main courante. 

Ils soudent aussi les manchons qui permettent la liaison entre les garde-corps par emboitement. 

Cet assemblage constitue la meilleure technique pour la fabrication d’un garde-corps.  Cela va permettre de garantir une continuité métallique du modèle. La soudure sera résistante à toutes sollicitations et aux variations climatiques. L’acier reste le métal le plus facile à souder.    

4) Meulage

Les rubans de soudure peuvent dépasser de l’acier, cet aspect n’étant pas esthétique, nos ferronniers, procèdent au meulage grâce à des disques à lamelles abrasives spéciales. 

Ces disques à lamelles Corindon zirconien permettent le meulage des soudures d'angle, le chanfreinage et l’ébavurage. 

5) Premier contrôle qualité 

Un premier contrôle qualité est réalisé après la fabrication. Le contrôleur reprend le plan du client ainsi que les plans du bureau d’étude.

Il dispose les rambardes suivant l’architecture et mesure toutes les côtes.

En cas de non-conformité la tranche concernée est refabriquée. 

6) Peinture 

Après le contrôle qualité, les garde-corps sont envoyés à l’atelier peinture.

Nous réalisons des peintures par la technique du thermolaquage. Cette technique est réalisée en 5 étapes : 

  • Nettoyage par sablage ou grenaillage
  • Une couche primaire de peinture poudre Epoxy riche en zinc est pulvérisée sur l’acier. La couche minimale est de 80 microns
  • Une deuxième couche de finition de peinture poudre Epoxy à la couleur souhaitée par le client avec une épaisseur minimale de 80 microns
  • Polymérisation au four industriel à une température entre 200 et 230 degrés.

 

7) Contrôle qualité avant emballage 

Après la peinture un dernier contrôle qualité est réalisé. Le contrôleur vérifie que la peinture correspond bien à la couleur demandée par le client.

Il vérifie l’aspect visuel, le toucher et que toute la surface de l’acier soit bien couverte par la peinture. 

8) Emballage 

L’emballage est très important pour l’acier peint. En effet les rambardes sont lourdes. Le moindre contact entre l’acier fait éclater la peinture. 

Nous procédons par couche, nous disposons d’épaisse couche de carton entre chaque balustrade pour éviter tout contact. 

Une autre couche de carton est déposée au-dessus et en dessous de la palette. 

Un cerclage par cercleuse tient toutes las rambardes et la palette entre elles pour éviter tout glissement. 

Ila arrive aussi que nous protégeons par des angles en mousse afin d’éviter tout choc lors de la livraison. 

9) Livraison 

Nous travaillons avec des transporteurs qui livrent partout en Europe. 

A la fin de la fabrication, le livreur vient récupérer la marchandise.

Dans un délai de 48 heures, il contacte le client pour une prise de rendez-vous.

En effet c’est nos clients qui choisissent la date de livraison.

Dans cet article, nous avons voulu partager avec vous nos procédures de fabrication, en effet nous sommes ferronniers depuis 1995. 24 années d’expérience pour offrir à nos clients des produits français à des prix compétitifs sans intermédiaires.

 N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’informations par mail à commercial@gardepro.com ou par téléphone au 04.22.16.85.44


Partager ce message



← Message plus ancien